Recadrer son activité

Publié dans Développement personnel | Laisser un commentaire

Se ré-orienter

Publié dans Développement personnel | Laisser un commentaire

Entretiens d’embauche

Publié dans Développement personnel | Laisser un commentaire

Coaching : Le concept du hérisson

Coaching : Le concept du hérisson

Hérisson_Article CoachingQui ne s’interroge pas régulièrement sur l’orientation qu’il aimerait donner à sa carrière ? La question sans cesse posée étant enfant : « et toi, que veux-tu faire plus tard ? » viendrait à nouveau hanter notre esprit. Il existe une approche assez simple que nous utilisons en coaching : c’est le concept du hérisson. Ce concept est issu d’une parabole grecque mettant en scène l’échec du renard qui, malgré son ingéniosité, n’arrive pas à manger le hérisson. Celui-ci se contente de se mettre en boule et d’attendre que le renard se lasse.Isaiah Berlin, puis Jim Collins qui poursuivit ces travaux, se servirent de cette parabole pour diviser les hommes en deux catégories : les renards qui fonctionnent par opportunité et les hérissons qui se concentrent sur le peu qu’ils savent (bien) faire.

Attention, il ne s’agit pas ici de porter un jugement hâtif en disant que le hérisson est mieux que le renard. Seulement, le renard, à forcer de sauter de projets en projets (parfois en concurrence entre eux), peut soudainement perdre le sens de ce qu’il fait et dès lors, s’arrêter un beau jour en se disant « à quoi bon tout cela ? Est-ce vraiment ce que je veux au plus profond de moi ? » Alors, pour mettre un peu de hérisson dans tout cela, comment s’y prendre ?

Jim Collins nous donne un outil très pratique. Il s’agit de trois petites questions qui peuvent paraitre simples et faciles, mais qui, si nous commençons à y réfléchir sérieusement, peuvent nous poursuivre longtemps. Il représente ces questions par trois cercles. C’est à l’intersection de ces trois cercles que se cache notre  hérisson.

1. En quoi pouvez-vous être le meilleur au monde ?

Pour vous aider à répondre à cette question, posez-vous les questions suivantes : que disent vos collaborateurs de vous ? Qu’est ce que vous faites plus vite ou mieux que les autres ? Quelles tâches vous sont confiées le plus naturellement ?

2. Qu’est ce qui vous passionne le plus profondément ?

Pour vous aider à répondre à cette question, posez-vous la question suivante : dans quoi mettez vous votre argent de poche et votre temps libre ? C’est souvent là que se trouvent les sujets qui vous passionnent le plus.

3. Quel est votre moteur économique ?

Dernière condition et non des moindres : il s’agit de s’assurer de l’existence et de la viabilité du modèle économique qui se cache dans ce domaine qui vous passionne (cf. question 2) et dans lequel vous voulez exercer votre don (cf. question 1).Y a-t-il donc une demande et un marché qui permettront à votre hérisson de manger et de continuer à grandir ?

Jim Collins précise que trouver son hérisson peut prendre quelques années (d’où l’intérêt d’un coaching et de se faire aider). A défaut les hommes sont plutôt des renards. Ils imitent les leaders, changent souvent de stratégie en espérant avoir trouvé la martingale.

Publié dans Développement personnel | Commentaires fermés sur Coaching : Le concept du hérisson

Réussir en tant qu’entrepreneur

Réussir en tant qu’entrepreneur

Réussir en tant qu’entrepreneur, c’est un cheminement.
Réussir en tant qu’entrepreneur, c’est un travail de chaque jour.
Réussir en tant qu’entrepreneur, c’est des Émotions.
Réussir en tant qu’entrepreneur, c’est une découverte de Soi.
Réussir en tant qu’entrepreneur, c’est prendre conscience que c’est possible.
Réussir en tant qu’entrepreneur, c’est être bien entourée.
Réussir en tant qu’entrepreneur, c’est vivre des moments de pleine Gratitude.
Réussir en tant qu’entrepreneur, c’est avoir une vie qui a du Sens.
Réussir en tant qu’entrepreneur, c’est s’approprier ce que sont réellement l’argent et la réussite.

Pour toutes ces raisons et si vous vous en sentez l’élan, je vous invite vraiment à vous mettre en chemin. Car comme l’une de mes clientes nous le partageait cette semaine lors d’une vidéo extraordinaire : « On n’a qu’une vie ! Alors, si ce n’est pas maintenant… quand ? ».

Pour toutes ces raisons, si vous êtes entrepreneur aujourd’hui et si vous ne connaissez pas le niveau de réussite que vous souhaitez, c’est que vous n’avez sans doute pas les bonnes stratégies. Vous devez acquérir l’état d’esprit de celui/celle que vous voulez devenir !

Faîtes-vous accompagner par une personne qui a déjà fait le chemin et tout pourra changer pour vous.

N’oubliez pas, « vous n’avez qu’une vie »

10409308_658398830935177_2073623679754070974_n

Publié dans Développement personnel | Commentaires fermés sur Réussir en tant qu’entrepreneur

Prendre un congé sabbatique

Prendre un congé sabbatique

Quelles sont les conditions pour prendre un congé ?

Le congé sabbatique permet aux salariés remplissant des conditions précises d’ancienneté et d’activité de suspendre leur contrat de travail afin de réaliser un projet personnel. La durée du congé est comprise entre 6 et 11 mois. Il n’est pas rémunéré. Mais comment faire une demande de congé sabbatique ? Le départ en congé fait l’objet d’une demande de la part du salarié et d’une réponse de l’employeur respectant des contraintes de forme et de délai. L’employeur peut décider de reporter ou refuser le congé dans certaines situations. Après un congé sabbatique, le salarié retrouve son emploi précédent ou un emploi similaire dans l’entreprise, assorti d’une rémunération au moins équivalente à celle qu’il percevait au moment du départ en congé. Le salarié ne peut invoquer aucun droit à être réemployé avant l’expiration du congé, mais il peut toutefois en faire la demande auprès de son entreprise.

12 bonnes raisons de prendre congé

  • Chercher un « meilleur » emploi
  • Créer son entreprise
  • Se reconvertir ou tester un nouveau métier
  • Travailler à l’étranger
  • Faire une formation
  • Faire le tour du monde
  • Prendre du repos
  • Partir en mission humanitaire
  • Élever ses enfants
  • Soutenir un proche malade
  • Construire, faire construire ou retaper sa maison
  • Se consacrer à sa passion

1000534_128075500733786_2015644587_n

Publié dans Développement personnel | Commentaires fermés sur Prendre un congé sabbatique

Création d’entreprise

CRÉATION D’ENTREPRISE

En entreprise individuelle ou en auto-entrepreneur, avant de se lancer en solo, la réflexion s’impose afin que le projet d’entreprise soit bien au point. Voici quelques éléments à considérer de près avant de partir dans le grand bain et d’éviter toute noyade, tant que faire se peut. Car créer sa boîte en solo exige une organisation sans failles.

1. Un lieu de vie professionnel

Un point important à ne pas négliger : lorsque l’on décide de s’installer en solo chez soi, il faut prévoir le lieu de travail. Lorsqu’il ne s’agit pas d’un commerce, le bureau s’impose, car les papiers s’accumulent rapidement, les dossiers également et il devient très compliqué et agaçant de changer ses affaires de place chaque fois que les enfants rentrent ou que des amis viennent manger à la maison. Disposer d’une pièce bien à soi est bien entendu l’idéal.

2. L’accord des proches

Se lancer en tant que créateur d’entreprise, et a fortiori seul, signifie que les proches seront forcément concernés. Il peut s’agir du conjoint, parfois chez les plus jeunes, ce sont les parents qui doivent être informés, car certaines start-ups démarrent dans l’ancienne chambre d’ado ou dans le garage de la maison familiale. En fonction des relations existantes, et des conséquences que cela peut avoir, les proches doivent être non seulement informés du projet, mais conscients du retentissement que cela aura sur leur propre vie. C’est aussi le meilleur moyen de s’assurer qu’il n’y aura pas de mauvaises surprises, ni de reproches à ce sujet par la suite.

3. Connaître ses véritables motivations

Les raisons pour se lancer dans la création sont nombreuses et différentes en fonction des individus. S’agit-il d’un vieux rêve, d’une envie déjà ancienne qui a pris forme au fi l du temps, ou plutôt d’un simple refus d’entrer dans le système classique de la recherche d’emploi ou du système hiérarchique ? Créer une société va demander de l’argent, du temps, de l’énergie, tout cela doit donc se faire pour de bonnes raisons et pas simplement pour échapper à quelque chose ou contourner un obstacle. La création n’est certainement pas la voie la plus facile et il ne s’agit pas d’un pis-aller.

4. Faire le point sur ses compétences

Votre caractère est tout à fait adapté à la création en solo ? Disposer des bonnes compétences est donc l’autre aspect à étudier. Certains ont acquis une excellente expertise en commercial, en marketing, en finance, mais des lacunes peuvent aussi apparaître. Or, lorsque le lancement est en cours, difficile de prendre le temps de suivre un nouvel apprentissage. Décider de suivre une formation complémentaire préalablement au lancement de l’entreprise peut faire ensuite gagner beaucoup de temps et garantir le succès.

5. Des appuies en cas de coups durs

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, surtout lorsque l’on est en solo. Pouvoir compter sur des appuis solides est une garantie de survie. Il peut s’agir d’un ami proche, du parrain bénévole, de son conjoint, du comptable, peu importe. Il faut avoir quelqu’un à qui s’ouvrir en cas de difficultés, financières, commerciales ou pour une simple baisse de régime au niveau du moral tout simplement. Il est d’ailleurs normal de disposer de plusieurs appuis en fonction de ce dont on a besoin.

6. Un excellent mental

Avoir la pêche, disposer d’un tempérament optimiste sont bien évidemment des plus, même s’il ne faut pas non plus faire preuve d’angélisme. Certains sont attirés par des disciplines spécifiques telles que le yoga ou la relaxation, d’autres savent se réserver d’instinct des respirations ou des micro-siestes nécessaires, pour d’autres, cela passe par la famille ou les copains. Garder le moral n’est pas toujours si simple et demande un certain entretien. Un point à ne pas négliger non plus !

7. Encore et toujours, l’autodiscipline

Le planning, la méthode, les horaires, tout cela a pour but de s’auto-discipliner et trouver un cadre de vie organisé. Et rien de plus difficile lorsque l’on se lance en solo, surtout à domicile. Les débuts sont déterminants pour prendre de bonnes habitudes. Ensuite, le plus dur est fait, il faut continuer sur sa lancée.

zenfrog

Publié dans Bien être, Développement personnel | Commentaires fermés sur Création d’entreprise

Devenir indépendant

DEVENIR INDÉPENDANT

 

A la création de l’entreprise, le nouvel entrepreneur doit savoir convaincre les investisseurs, son banquier, être un bon commercial mais aussi savoir communiquer, être un recruteur éclairé.

Et la liste n’est pas exhaustive. Si la réussite est au rendez-vous, le chef d’entreprise doit alors se muer en bon gestionnaire, mettre en place une organisation adaptée, des processus efficaces, tout en veillant à rester fidèle aux valeurs qui ont fait le succès initial de l’entreprise.

Tous les chefs d’entreprise le savent, même s’ils ne l’avouent qu’à demi-mot. La solitude est la difficulté majeure à laquelle ils font face. Un phénomène encore plus fort pour les jeunes entreprises et celles de petite taille.

La charge de travail est colossale, les responsabilités souvent énormes avec peu de conseillers avisés pour s’assurer de faire les bons choix aux bons moments et la vie personnelle mise entre parenthèses. Nous sommes une grande majorité à avoir oublié, le temps des premières années, la signification du mot vacances.

Mais, le plus difficile est sans doute de ne pas pouvoir prendre le recul nécessaire à la bonne conduite d’une entreprise, solliciter le conseil de personnes à la fois bienveillantes mais non-complaisantes, de collaborateurs pouvant aider à la pérennisation, au développement de l’aventure. Investir, recruter, licencier, vendre… Être chef d’entreprise peut se transformer parfois en véritable chemin de croix pour celles et ceux qui n’y sont pas préparés.

 

Une aventure humaine

Pour autant, être chef d’entreprise c’est le plus souvent participer à une belle aventure humaine. Belle par son ampleur, belle par sa destination, belle par sa part de liberté acquise et l’épanouissement procuré. Si nombre de chefs d’entreprise croulent sous le travail et les responsabilités, la plupart comprennent très rapidement que la réussite passe par le respect de trois règles d’or: savoir s’entourer et déléguer, savoir prendre du recul et garder son regard tourné vers l’horizon, savoir passer la main pour grandir plus encore.

Une dernière règle qui, il est vrai, est difficile à accepter pour ceux qui ont créé leur structure, qui la considèrent comme leur « ‘bébé ». Difficile d’admettre que les qualités pour créer et développer une entreprise sont différentes de celles nécessaires pour la pérenniser et la faire croître.

Pour terminer, rappelons aussi qu’être chef d’entreprise, est une aventure au service de la création de valeur et de l’emploi pour un territoire, une région et pour son pays. C’est offrir en partage un projet de vie à des femmes et des hommes qui vont devenir l’âme de l’entreprise. Être chef d’entreprise, cela n’est ni une question de genre ni de hasard, c’est le choix exigeant de l’ambition. Celle qui nous pousse à construire l’avenir, à aller de l’avant. Être chef d’entreprise, n’ayons pas peur des mots, cela devient une fierté à mesure que l’entreprise devient une personne morale autonome et pérenne.

 

10653424_10152550207519425_1077827190082218422_n

Publié dans Bien être, Développement personnel | Commentaires fermés sur Devenir indépendant

Augmenter la dopamine dans votre cerveau

Augmenter la dopamine dans votre cerveau

« La dopamine est reliée au sentiment de satisfaction; connue pour avoir une fonction importante dans la prise alimentaire, c’est un neurotransmetteur qui aide à contrôler les centres de récompense et de plaisance dans notre cerveau. La dopamine contribue également à normaliser le mouvement et à gérer les réactions émotives, et nous permet de percevoir des récompenses et de prendre des mesures pour se déplacer vers eux. » –

Il est intéressant de noter que: La dopamine est un neurotransmetteur puissant dans le cerveau. En fait, c’est le produit chimique directement responsable de la motivation et de la concentration du cerveau.

Qui ne souhaite pas être plus motivé et concentré?

Ce qu’il y a de vraiment excitant avec la dopamine c’est qu’elle peut être augmentée! Oui, vous pouvez efficacement améliorer votre motivation, votre concentration et votre humeur en prenant des mesures naturelles permettant d’augmenter les niveaux de cette substance dans le cerveau!

Donc voici 10 façons d’augmenter les niveaux de dopamine et de stimuler la productivité:

1. Ne développez pas une dépendance

Beaucoup de gens développent une dépendance à quelque chose parce que cela leur apporte une sorte de satisfaction instantanée – drogue, alcool, relations intimes, pornographie, shopping, et autres comportements de dépendance auraient l’effet contraire sur les niveaux de dopamine à long terme. Fondamentalement, lorsque nous sommes trop dépendants de quelque chose, « le circuit de récompense » de notre cerveau devient surexcité et nous implore une « solution rapide ». Ce n’est pas une solution viable pour la production de dopamine, qui peut et doit être accomplie naturellement.

2. Une liste de petites tâches

La production de cette substance augmente lorsque nous sommes organisés et que nous accomplissons des tâches – peu importe si la tâche est petite ou grande. Alors, ne laissez pas à votre cerveau se soucier des choses qui doivent être faites. Au lieu de cela, faites une liste de ces tâches puis cochez les points au fur et à mesure.
Il a été démontré qu’il est plus satisfaisant pour les niveaux de dopamine dans le cerveau d’élaborer une liste de tâches à accomplir de façon à les énumérer et pour s’en rappeler.

3. Créez quelque chose

Pour nous les écrivains, peintres, sculpteurs, poètes, chanteurs, danseurs et autres artistes, nous pouvons nous identifier à cela. Lorsque nous sommes en phase créative, nous pouvons devenir hyper-engagés. Par conséquent, nous pouvons entrer dans un état particulier de réceptivité.
En résumé, la dopamine est la substance chimique libérée par le cerveau lorsqu’un comportement nous permet d’atteindre cet état.

Voici la leçon que vous devez retenir: adonnez-vous à un passe-temps ou une activité dans laquelle vous créez quelque chose qui a des effets bénéfiques tangibles. Essayez quelque chose comme les arts, l’artisanat, la réparation automobile, le dessin, la photographie, ou autre chose qui semble intéressant.

4. Faites de l’exercice

On ne peut nous le répéter assez souvent. À maintes reprises on nous rappelle l’importance et les avantages de l’exercice physique, et c’est un détail qui doit de nouveau être ajouté à cette liste. Car non seulement l’exercice nous aide à soulager le stress, atteindre une meilleure santé physique, nous rend plus productif; mail il stimule notamment le niveau de cette substance.
Plus précisément, l’exercice augmente la production de neurotransmetteurs – la sérotonine et les endorphines, en plus de la dopamine (qui augmente notre sensation de bien-être) reçoit un coup de pouce.

Notez que: l’exercice ne doit pas être ardu. Vous promener ou monter des escaliers permettra d’atteindre une montée de ce neurotransmetteur.

5. Établissez une série de victoires

Comme avec la création d’une liste de tâches, établir une série de victoires est une excellente façon d’augmenter les taux de dopamine. Cela est un rappel visuel du nombre de jours consécutifs où vous avez réalisé quelque chose.

Procurez-vous un calendrier précisément dans ce but: écrivez ce qui vous passionne, votre but, et les jours et les mois où vous avez prévu de les faire. Par exemple, si vous travaillez lundi, mercredi et vendredi, marquez ces jours dans le calendrier pour le mois. Lorsque vous effectuez une séance d’entraînement, marquez-le sur le calendrier. En établissant une série de victoires, vous maintenez l’élan de la dopamine.

6. Écoutez de la musique

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la musique vous rend heureux? Nous pouvons avoir le cafard, mais une fois que nous jouons notre morceau préféré, nous retrouvons le sourire …et nous nous sentons plus sûrs de nous aussi!

La raison de ceci est qu’écouter de la musique augmente les niveaux de dopamine.

7. Méditez

Comme avec l’exercice, nous découvrons de plus en plus les avantages de la méditation. De nouveau, nous l’ajoutons à la liste des pratiques. Comme nous en avons parlé, le cerveau humain est sensible à une variété de dépendances. Une autre dépendance que nous avons est ‘la suranalyse’. Au point que certains bouddhistes ont une expression pour cette addiction: « esprit de singe ».

La suranalyse est non seulement une habitude distrayante, mais aussi une contrainte réelle qui nous laisse dans un état troublant, tout en ayant un effet négatif sur notre développement spirituel.

Cependant, les scientifiques sont enfin en train de rattraper ce que les bouddhistes savent depuis des milliers d’années: la méditation et la pleine conscience sont essentielles pour un esprit sain.

Il a aussi été démontré que la prière et l’auto-réflexion augmentaient les niveaux de dopamine.

_________________
Sophie BOULANGER
zen_palateAccompagnements :
Projet de vie – Potentiel – Bien-être
Travail  – Confiance en soi

http://www.neurodetente.fr/
http://www.sophiecoach2vies.fr/
http://www.neuroperformances33.fr/

Publié dans Bien être, Développement personnel | Commentaires fermés sur Augmenter la dopamine dans votre cerveau

Pour être heureux, laissez de côté

POUR ÊTRE HEUREUX, LAISSEZ de CÔTE

  • Le fait de vous rabaissez
  • L’envie d’avoir toujours raison
  • Vos pensées limitantes
  • Vos regrets
  • Les excuses pour vous même
  • Le besoin de plaire à tous
  • Les personnes toxiques
  • La médisance et les plaintes
  • Le besoin d’impressionner
  • Vos inquiétude sur l’avenir

 

images boudha

Publié dans Bien être, Développement personnel | Commentaires fermés sur Pour être heureux, laissez de côté